Le forum du TT Venizel

Forum du club de tennis de table de Venizel
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le célibat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ahonen

avatar

Nombre de messages : 1533
Localisation : Asnieres Sur Seine
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Le célibat !   Dim 15 Oct 2006 - 22:43

Voilà...J'aborde un thème délicat pour les célibataires : le célibat !!!
Ceux qui sont seul(e)s depuis longtemps doivent savoir de quoi je parle...!!
Quand on est seul(e) depuis longtemps, on se pose pein de questions... Est ce qu'on pue?
Est-ce qu'on est moche?
Voici un article paru dans un magazine qui nous explique pourquoi certain(e)s d'entre nous n'auront jamais de petit(e)s ami(e)s.....
En espèrant qu'il est tort car pour ne pas etre vantard ,il y a peut etre une probabilité que je sois dedans....


Pourquoi je n'aurai jamais de petit(e) ami(e)

Grâce au scientifique allemand Tristan Miller, plus de prise de tête inutile : si vous êtes célibataire, ça n'est pas de votre faute. C'est mathématique. Petite démo en 7 coups.
Ami(e)s célibataires, vous qui déprimez tous les soirs en vous demandant pourquoi vous êtes seul(e)s, ne cherchez plus. Tristan Miller, un scientifique du Centre allemand de recherche pour l'Intelligence Artificielle, vous le démontre en trois équations, quatre intégrales : vous n'y êtes pour rien, c'est statistique. Une aussi belle conclusion méritait bien un test. C'est au nom de tous ceux/celles qui en ont marre d'engloutir leur barquette de purée en tête-à-tête avec la télé, marre de (ne) tripoter (que) le joystick de la Playstation 2, overdosé(e)s de devoir se connecter sur le net pour espérer échanger trois demi-phrases avec une fille/un garçon (et encore, s'ils parlent bien avec le sexe opposé), qu'eureka a expérimenté le calcul de Tristan Miller.

Bien sûr, vous avez essayé de vous caser. ça fait des mois que vous branchez sauvagement LA nana/ LE mec. Elle/Il a eu droit à la totale : regards profonds, fossettes creusées, démarche chaloupée. Vous lui avez déballé vos plus belles vannes (pour elle/lui, vous avez rabaissé tous vos potes). Côté look, vous vous êtes royalement risqué(e) : coupe star'ac, blanchiment des dents, piercing du sourcil, jean moulant... Versant cérébral, vous vous êtes tapé tous les DVD de Bridget Jones/d'American Pie. Et avez même lu (en entier) le dernier Amélie Nothomb/Dan Simmons. Résultat des courses : nada, niente, zéro. Pas même un regard troublé. La loose totale.

Le pire, c'est que votre meilleur(e) copain(ine), lui/elle enchaîne les filles/mecs à la vitesse du son. Sans parler de ceux/celles qui filent le parfait amour depuis des lustres. De quoi se poser des questions : êtes-vous trop gros(se), pas assez musclé(e) ? Est-ce que votre style craint à mort ?
Vos histoires sont-elles soûlantes ? Avec plus de six milliards de Terriens, vous devriez pourtant bien réussir à trouver votre moitié. Enfin, pas d'après les statistiques de Tristan Miller. Selon lui, vous vous faites du mal pour rien. Se déprécier est pure perte de temps. Car la probabilité de rencontrer l'amour est faible. C'est ma-thé-ma-ti-que. Et il vous le prouve. Sortez vos mouchoirs !




Merci aux statisticiens Bernard Prum, du laboratoire Statistique et Génome, CNRS, Evry et Michel Volle.

A vos calculettes.
1. Ça commence plutôt bien
La population mondiale se répartit à part quasi égale entre hommes et femmes. Nous sommes 3,2 milliards de chaque sexe. Parce qu'il est plus probable de rencontrer une personne habitant le même pays ou une contrée voisine, Tristan Miller propose de ne retenir que les individus des pays développés. Reste plus d'un milliard de gens en lice, soit 587 millions de garçons et 623 millions de dulcinées potentielles. Un chiffre considérable...

2. Y a encore du choix
Ne conservons que les filles et garçons d'une même tranche d'âge. Les 15-25 ans sont 165 millions : 82 millions de bachelors et autant de bachelorettes. Mais il serait trop simple de tomber amoureux de sa voisine/son voisin. Les critères de sélection varient peu : on exige de l'autre qu'il soit beau (belle), intelligent(e) et... célibataire. Pour tenter de quantifier ces caractères subjectifs, Tristan Miller applique la loi de Gauss. Pour les nuls en maths, cette loi, utilisée en statistique, permet de calculer la distribution des caractères d'une population, comme la taille des habitants d'un pays. Graphiquement, la loi donne naissance à une courbe en forme de cloche dont le centre représente la moyenne, soit la majorité de la population, et aux deux extrémités, les cas qui sortent de la norme, par exemple les personnes les plus petites (à gauche) et les plus grandes (à droite).

3. A ce stade, rien n'est perdu
Si l'on ne sélectionne que les plus beaux (belles) des 15-25 ans, Tristan Miller estime, de façon subjective, qu'ils (elles) ne représentent qu'une portion limitée, à droite de la cloche. En langage statistique, ça s'appelle un « écart-type » par rapport à la moyenne. Ici, on ne considère que ceux (celles) placé(e)s à 2 écarts-type de la norme, soit 2,5 % de cette population. Au total : 165 000 000 x 2,5 % = près de 4 millions de canons, tous sexes confondus.

4. L'étau se resserre un peu
Pour ne conserver que ceux ou celles qui sont intelligent(e)s, mais pas géniaux (pour Tristan, la femme idéale ne doit pas être « hyper » intelligente), ré-appliquer la même méthode, en étant moins exigeant : choisir parmi les 16 % de personnes les plus brillantes, celles qui sont à un écart-type de la moyenne. Résultat : 640 000 très beaux et belles gosses, intelligent(e)s. Soit 320 000 filles et autant de garçons plutôt séduisants.

5. Ça sent le roussi
Inutile de s'enflammer : ce type de spécimen est rarement célibataire. Pour chiffrer le nombre de cœurs libres, Tristan s'appuie sur sa propre expérience. Il estime (une fois de plus, de façon tout à fait hasardeuse) que l'oiseau rare sera
pris une fois sur deux. Est ainsi éliminée la moitié des candidats. Restent 160 000 filles et 160 000 garçons.

6. Ça craint franchement
Demeure un paramètre non négligeable : voudront-elles/ils de vous ? Difficile de mesurer son propre sex-appeal, surtout en période creuse. En restant prudent, si l'on évalue à un écart-type les exigences d'une telle perle, on peut admettre qu'il est possible d'attirer dans ses filets près de 25 600 individus de chaque sexe.

7. Là, c'est le coup de grâce
Considérant qu'entre 15 et 25 ans, les plus chanceux(ses) sortent avec une fille ou un garçon de leur âge une fois par semaine, il faudra attendre 3 203 semaines avant de tomber sur l'un(e) des élu(e)s (diviser les 82 millions de chaque sexe et du même âge, par le nombre d'amoureux(ses) potentiel(le)s pour obtenir ce résultat)... Ce qui prendra 62 ans. Or, sachant que notre espérance de vie se situe entre 75 et 83 ans, il existe de fortes probabilités pour que vous soyez déjà mort(e)s, ou que votre âme sœur soit moins sexy que prévu... Mais, séchez vos larmes : si Tristan Miller n'a toujours pas déniché la femme de ses rêves, les maths n'y sont pour rien. Son calcul, même basé sur une vraie méthode statistique, reste biaisé : impossible de quantifier la beauté, l'intelligence, le charme. Et heureusement ! Nous lui suggérons de parler stat à la prochaine fille qu'il rencontrera. Peut-être, qu'au moins, ça la fera rire.

Je trouve ca tout simplement exeptionnel et j'incite notre prof du maths du club a faire un sujet de Devoir la dessus lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anais
Admin
avatar

Nombre de messages : 1247
Age : 29
Localisation : Noisy le Grand
Classement : 8
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Le célibat !   Dim 15 Oct 2006 - 22:54

ahonen a écrit:
j'incite notre prof du maths du club a faire un sujet de Devoir la dessus lol !

Allez Papa allez allez ! cheers Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le célibat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de célibat
» Enterrement de vie de célibataire de Lolo et Mimi
» Le Célibat des prêtres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du TT Venizel :: Evènements :: Discussions diverses-
Sauter vers: